Et je ne pourrais pas vivre sans eux ! Le fait est qu’on ne se choisit pas sa famille mais ses amis oui. On se construit soit même sa famille urbaine pour nous accompagner sur notre route quotidienne.

Il y a plusieurs niveaux d’amitié : les éloignés qu’on ne voit jamais à cause de la distance mais qui seront toujours là au cours de notre vie, les sociables qu’on ne voit que pour sortir et les indispensables qui sont des véritables piliers au jour le jour. Chacun d’entre eux nous apportent quelque chose à leur propre niveau. Un monde sans amitié me parait totalement inimaginable. Mais pourquoi avons-nous tant besoin de nos amis ?

La première raison est qu’ils nous veulent du bien et nous rendent meilleurs. Dans n’importe quelle situation, bonnes ou mauvaises, ils savent nous écouter et nous conseiller. Être un bon ami signifie aussi être honnête, même si parfois cela peut être compliqué. Ils doivent nous dire ce que l’on doit entendre même si c’est est dur. Au final, on en sort grandit et la relation également.

Nos amis nous autorisent à être ce que nous sommes vraiment. En famille, au travail, en société, il faut sans cesse faire attention à la façon dont on interagit avec les autres. Ne pas brusquer les gens, ne pas manquer de respect, ne pas aborder les sujets sensibles, être politiquement correct bref être un humain civilisé. Avec les amis on peut se lâcher, on peut lever les barrières, on peut libérer les soupapes, on peut être enfin nous même !

Le sentiment d’appartenir à une bande est de même une dimension importante des relations amicales. Se sentir à la fois accepter et un membre actif d’un groupe, nous permets d’exister, de connaître sa place, de se rassurer. Peu importe le degré d’intimité avec une personne et la fréquence des échanges, chaque ami a une place unique dans nos vies et fait de nous ce que nous sommes.

Il existe cependant une autre catégorie d’individu qui ne sont techniquement pas des “amis”, mais plus des pièces rapportées. Ce sont les imposés, il s’agit des amis d’amis et ou les amis de notre conjoint(e). On ne les choisit pas, on nous les impose. Certains d’entre eux deviennent plus que des amis imposés mais la plupart d’entre eux resteront des satellites gravitant dans la vie de nos amis. Les amis de mes amis ne sont pas forcément mes amis !

Néanmoins, ils ne sont pas à négliger pour autant car c’est souvent dans ce vivier que l’on trouve la perle rare. Je ne parle pas seulement d’histoire d’amour mais également de jolies rencontres qui peuvent être sympathiques, étonnantes voire même salvatrices. Parfois, un tête-à-tête avec une de ces personnes peut ouvrir une multitude de possibilité, alors on garde l’esprit ouvert !

Avec les amis, il y a parfois des chutes. Des relations qui prennent fin de façon plus ou moins violentes. Sur le moment ces situations peuvent paraître incompréhensibles et frustrantes. Mais avec le temps, on se rend compte que si cette amitié s’est terminée, c’est qu’il y avait des raisons et qu’il en est mieux ainsi. On réalise qu’on vit mieux loin de la malveillance et on va de l’avant plus léger ! Après tout, Aristote avait déjà tout compris en son temps en écrivant “Celui qui n’est plus ton ami ne l’a jamais été”.

Au fait, j’vous ai pas dit… que j’ai des amis en or, et que je ferais tout pour eux ?!

Written by Le Parisien Heureux
Amoureux de Paris et du Web, je me suis lancé en 2013 dans la création de ce blog pour partager mes coups de cœur, de gueules, de folies et bien plus encore… Ah oui petits détails, je crois parfois que ma vie est une série dont je suis le héros et que les Pokémon existent vraiment sur une île japonaise secrète...