Mais tiens qu’elle est heure est-il ? Oh m***e, il est déjà 30 ans ! Et oui, si j’ôte 1987 à 2017, on arrive bien à 30 ans… Dans quelques jours je change donc de dizaine, non sans un certain enthousiasme.

À quelques jours de cet anniversaire un peu spécial, je repense à ce que m’ont dit mes arrière-grands-parents et grands-parents pendant mon enfance : “Tu vas voir comme la vie passe vite, tu ne la verras pas passer”. Lorsqu’on a 10 ans, on ne comprend pas cela car on pense qu’on sera toujours jeune. Seulement, aujourd’hui à la veille de mes 30 ans, je me rends compte qu’ils avaient totalement raison, la vie passe aussi vite qu’un claquement de doigt. Je n’ai pas du tout vu passer ces trente premières années. Je pense que plus on grandit (pour ne pas dire “vieillit”), plus on en prend conscience, n’est-ce pas ?

30 ans Toutes les personnes plus âgées que moi, m’ont dit que la trentaine est la meilleure période d’une vie. En effet, on sort de la vingtaine durant laquelle on a tous connu une stabilité financièrement précaire lors de nos études et nos débuts professionnels. En arrivant à l’âge de 30 ans, on commence enfin à avoir plus de ressources. De plus, la plupart d’entre nous, n’ont pas encore d’enfant. L’addition est donc simple : plus d’argent + pas d’enfant = moult opportunités de tirer parti de cette nouvelle ère ! À nous les voyages au bout du monde, à nous les week-ends improvisés, à nous les achats compulsifs pour le plaisir de se faire plaisir… bref on va pouvoir enfin PRO-FI-TER. J’ai donc hâte de découvrir que va m’offrir cette nouvelle dizaine !

Dès qu’on passe la barre des 25 ans, la société commence à nous mettre la pression par rapport à des choix de vie qu’on aurait déjà dû faire. Mariage, enfants, achat immobilier, travail, bref tout y passe. Ah oui je précise que par “la société” j’entends bien sûr “la famille” ! C’est bien eux en effet qui nous font passer tous ces messages de façon très subtil : “Tu sais à ton âge, j’avais déjà un fils de 6 ans”, “Tu sais que ton cousin qui s’est marié il y a un an va être papa ?” ou encore “Tu peux venir avec quelqu’un à Noël si tu veux, nous on sera ravis”. Je vous vois sourire, car oui en effet il vaut mieux en rire. Ne nous mettons pas la pression pour tous ces sujets, les choses viendront d’elles-mêmes en temps et en heure.

Je profite de cette tribune pour pousser un petit coup de gueule contre toutes ces personnes qui ne supportent pas de vieillir et qui ne souhaitent pas fêter leurs 30 ans (beaucoup autour de moi). Je leur dirai simplement que d’arriver à cet âge n’est malheureusement pas offert à tout le monde et que certaines personnes malades rêvent simplement de fêter leurs prochains anniversaires. Donc rendez-vous compte de votre chance et célébrez vos anniversaires avec félicité.

Chaque anniversaire résonne comme un bilan pour moi et plus particulièrement celui-ci. J’avais une idée très concrète de ce que devait être ma vie le jour de mes 30 ans. Certaines de mes attentes se sont réalisées, d’autres non et de nombreuses choses que je n’avais pas imaginé se sont mises en place. Au final, la vie fait tout ce qu’elle veut même si l’on tient le gouvernail. C’est ce qui la rend surprenante et trépidante ! Elle nous emmène loin de notre point de départ et ne nous conduit pas forcément sur la ligne d’arrivée qu’on imaginait. Mais au fait, j’vous ai pas dit…que je vais avoir 30 ans et que j’ai hâte de découvrir ce que me réserve l’avenir ?

Written by Le Parisien Heureux
Amoureux de Paris et du Web, je me suis lancé en 2013 dans la création de ce blog pour partager mes coups de cœur, de gueules, de folies et bien plus encore… Ah oui petits détails, je crois parfois que ma vie est une série dont je suis le héros et que les Pokémon existent vraiment sur une île japonaise secrète...